L’investissement immobilier est une activité menée par des personnes à divers niveau, dans le but de multiplier leurs chiffres d’affaires. En effet, la morosité économique ainsi que la taxe excessive des impôts découragent parfois certaines personnes à s’investir dans leur propre pays. Ainsi, la recherche de meilleurs placements d’argent rentable les incite souvent à investir dans les pays étrangers afin d’obtenir de bons chiffres d’affaires. Le constat fait est que ces investissements sont jalonnés d’embûche et ne sont pas parfois rentables. Découvrez dans cet article les risques que vous courrez en investissant dans l’immobilier à l’étranger.

Difficulté de gestion à distance

Toute personne ayant investi dans un bien immobilier dans un pays étranger ne pourra le gérer normalement comme si l’investissement avait été fait dans son pays. Car, c’est souvent difficile de gérer un bien à distance qu’un bien à proximité. En effet, certaines personnes investissent souvent dans des pays où elles n’ont pas d’amis ni de parents, dans des pays où elles ne connaissent personne.

En cas de problème au niveau du logement, le propriétaire aura du mal à trouver rapidement de solution à cause de la distance qui le sépare de son bien. Pour donc avoir une facilité à gérer leur bien immobilier à distance, certains sont obligés de contacter une organisation du pays pour jouer le rôle d’intermédiaire.

Et dans ces conditions, l’investisseur perd petitement son autonomie vis-à-vis de son bien immobilier. Dans certains pays, la limite de la parcelle est difficile à déterminer. D’où la présence de l’avocat de l’investisseur qui est sollicité afin de définir la limite exacte de la parcelle.

Une perte d’argent également est à noter à ce niveau. Car, l’organisation à laquelle le logement est confié doit être rémunérée pour sa gestion. L’autre chose importante qui pourrait causer de difficulté à un investisseur immobilier étranger est sa langue parlée.

Un propriétaire de bien immobilier qui ne parle pas la même langue que son locataire aura du mal à communiquer avec lui. Il sera donc obligé de faire appel à une autre personne qui va jouer le rôle d’intermédiaire et d’interprète entre lui et son locataire.

Fiscalité non rentable

Comme le vantent certains sites à travers de belles images et d’articles attrayants, l’investissement dans l’immobilier à l’étranger n’est pas souvent le paradis. En réalité, la taxe des impôts n’est pas la même dans tous les pays. Même si dans certains pays la fiscalité est rentable, dans d’autres elle ne l’est pas.

Certains investisseurs, après avoir lu certains sites qui vantent la fiscalité des pays donnés, se fient à ces sites. Ainsi, ils investissent dans ces pays étrangers sans mener une enquête préalable ni un investissement sur la fiscalité de ces pays. Ils se retrouvent parfois dans le regret, car, c’est après avoir construit ou payé le logement qu’ils se rendent compte que la fiscalité de leur pays est mieux que celle des pays dans lesquels ils ont investi.

Il faut également noter qu’investir dans un immobilier à l’étranger n’exclut pas l’investisseur du paiement des impôts dans son pays, puisqu’il a l’obligation de déclarer tous ses biens sans exception aucune (ses biens à l’étranger et ses biens au pays). Ainsi donc, il paiera deux taxes d’impôt à la fois dont celle de ses biens qui sont dans son pays et celle de ses biens qui sont à l’étranger. 

Méconnaissance des lois des pays étrangers

La bonne fiscalité de certains pays incite souvent certaines personnes à y investir dans l’immobilier sans aucune réflexion, sans une arrière-pensée. Chaque pays avec ses lois, et la non-maitrise des lois du pays dans lequel l’on veut investir n’est pas tolérable. Un individu qui ne maîtrise pas profondément les lois du pays dans lequel il veut investir peut facilement les enfreindre.

Et comme dans tout pays, une loi enfreinte est souvent passible d’une sanction. Quelle que soit la profondeur de l’enquête menée avant l’investissement dans un pays, des détails peuvent toutefois vous échapper et constituer des obstacles pour votre investissement. Il existe des pays dans lesquels l’investissement dans l’immobilier est difficile, mais les investisseurs l’ignorent souvent.

Il y a des pays dans lesquels on est propriétaire de la construction du logement, mais pas propriétaire de la parcelle. Vous achetez une parcelle et vous faites votre construction, mais en réalité la parcelle n’est pas pour vous, mais plutôt pour l’État. Dans de pareilles conditions, l’investisseur étranger, bien qu’il en soit le propriétaire a souvent de difficulté à vendre son logement puisque la parcelle ne lui appartient pas. Et parlant de ces pays qui ont de pareilles idéologies, il y a :

  • la Thaïlande en est un exemple typique ;
  • la Nouvelle-Zélande qui interdit carrément l’achat immobilier aux étrangers (sauf aux Australiens et Singapouriens ;
  • etc.

Risque d’escroquerie

L’envie de tout faire sur internet sans se déplacer amène des investisseurs qui remplissent les formalités pour l’acquisition de leur bien immobilier à distance. Un grand risque d’être escroqué est possible dans ces conditions. Car, les offres sur les sites internet et réseaux sociaux de nos jours ne sont pas pour la plupart du temps vraies.

Des individus mal intentionnés sur les réseaux sociaux se font passer pour des personnes qu’elles ne sont pas. Des individus qui vous proposent des articles attrayants qu’ils ne possèdent pas, avec si possible des documents falsifiés, dans le but de vous convaincre et de vous escroquer.

Une personne qui veut s’acquérir un bien matériel à l’étranger doit se déplacer dans le pays concerné pour mieux se renseigner. Il doit être convaincu de la véracité, de la crédibilité, de l’existence du bien matériel avant de passer à un achat ou à une construction.

Le non-paiement des loyers

Le propriétaire d’un logement à l’étranger ne pourra pas bien suivre de près ses locataires en ce qui concerne la collecte des frais de loyers. Il ne pourra également pas faire une enquête approfondie sur le locataire afin de connaitre sa condition financière avant de lui accorder le logement. Cet état de choses génère très souvent des loyers impayés puisque les locataires n’ont souvent pas la capacité d’assumer le paiement de leur loyer.

Dans d’autres cas, les locataires mettent à profit la distance qui les sépare du propriétaire et font ce qu’ils veulent, s’abstiennent de payer leur loyer. Le propriétaire étant dans un autre pays aura du mal à vite intervenir à distance et instaurer l’ordre en ce qui concerne le paiement des loyers.

Des logements délaissés

Les études de marchés effectués par les investisseurs loin de leur permettre d’avoir de bons résultats en matière de rentabilité ne sont pas parfois fructueuses. Car, tous les logements ne sont pas souvent pris à cause du milieu dans lequel ils s’y trouvent et aussi à cause du prix du loyer.

Il en est de même pour les écoles, les collèges ou les universités qui ne trouvent plus un effectif considérable. Les plans établis par le propriétaire ne se passent donc plus comme prévu. Ils n’arrivent plus à bénéficier pleinement et entièrement de leur investissement.

Changement climatique économique du marché Immobilier

La situation économique du pays dans lequel vous avez investi n’est pas souvent la même tous les jours. Au fil des années, elle se dégrade parfois, ce qui cause la chute des valeurs, des prix des biens immobiliers. Une parcelle achetée sur laquelle on compte pour une revente profitable peut toutefois perdre sa valeur du jour au lendemain.

L’investisseur est donc obligé de la revendre à un prix bas que son prix d’achat, ce qui constitue pour lui une grande perte. Hormis cet aspect, la morosité économique peut toutefois amener le propriétaire à réduire le prix de son logement afin de trouver des clients puisque ces derniers n’ont pas les moyens. Parlant toujours des changements climatiques économiques du marché immobilier, nous pouvons aussi citer l’augmentation des taux hypothécaires au fil des années.

Des réparations inattendues

Qu’on le veuille ou non, les bonnes choses finissent par être gâtées. Les objets qui se trouvent dans les logements de ces investisseurs étrangers se gâtent parfois sans qu’ils s’y attendent. Ne pouvant pas en rester indifférents au risque de perdre leur client, ils sont obligés de réparer les objets gâtés. Parfois, quand vous avez affaire à des locataires inconscients, vous n’aurez pas du repos avec les dépenses imprévues, puisque leur manque d’attention et leur inconscience les amèneront à ne pas faire attention aux objets et aussi à ne pas bien s’en occuper.

Que retenir ?

La fiscalité stable et les meilleures conditions que présentent les pays étrangers incitent des personnes à investir dans l’immobilier dans ces pays. Mais parfois, tout tourne au vinaigre, puisque tout n’est pas rose dans ces pays comme nous l’entendons et le voyons. De plus, les pays ont parfois des lois qui sont différentes de celles du pays de l’investisseur.

Les investisseurs n’arrivent pas à bien gérer leur bien immobilier à distance. Loin de générer pour eux des bénéfices rentables, ces investissements immobiliers à l’étranger ne sont pas bénéfiques, par conséquent leurs investissements immobiliers deviennent juste une perte. Retenez simplement que les investissements immobiliers à l’étranger sont parfois à risques. Il est donc préférable de faire un investissement immobilier dans son pays, à proximité de soi que d’aller vers les pays étrangers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here